Links

Généralités sur la publication

Publier une Base Adresse Locale c’est transmettre toutes ses adresses à la Base Adresse Nationale. Une BAL publiée est alors accessible et ses adresses utilisables par tous les opérateurs. Il est tout à fait possible de publier une BAL dès l’ajout de quelques adresses ou leur modification, et de compléter ultérieurement. Cela permet à des administrés d’accéder sans attente à aux services publics en ligne comme Ameli, l’ANTS, etc.
Pour des raisons de sécurité, la publication nécessite une authentification par un élu, via l’outil FranceConnect ou par code envoyé sur la boîte courriel référencée sur service-public.fr par la commune.
Capture d'écran Mes Adresses 7/02/2022
Lorsque la commune choisit de demander un code, les deux écrans suivants s'affichent
Si vous ne recevez pas le code, vérifiez dans votre filtre anti-spam ! Ce code est envoyé dans la minute, il est valable 24 heures. Il convient de laisser l'écran ouvert le temps de le recevoir.
Exemple de code
Une fois l'habilitation effectuée, le logo de la Base Adresse Nationale s'affiche à côté de son nom attestant que la Base Adresse Locale est habilitée à publier ses adresses dans la Base Adresse Nationale.
Au bout de six mois, l’habilitation est à renouveler : ce cadre s’affiche et il suffit de cliquer sur « Habiliter la BAL ».
Toute modification d'adresse ultérieure doit s'effectuer sur une même et seule Base Adresse Locale, sans en créer de nouvelle. Plusieurs méthodes permettent de retrouver sa Base Adresse Locale pour la modifier :
  • en réactivant le lien inséré dans le courriel envoyé à la création de la Base Adresse Locale. En cas de perte de ce lien, il suffit d'ouvrir l'éditeur Mes Adresses, le premier écran permet de demander à le recevoir à nouveau.
  • en ouvrant la page d'administration de la Base Adresse Locale accessible :
    • en se rendant sur https://adresse.data.gouv.fr/gerer-mes-adresses et en cliquant sur "Vous avez déjà créé une Base Adresse Locale ? Retrouvez-la ici"
    • en ouvrant directement l'éditeur ou en cliquant sur la Marianne lorsque l'éditeur est ouvert.